Enfin une clôture à confirmer au-dessus des 3100 points

350000a


Que ce soit le pire effondrement mensuel de l’indicateur de confiance des investisseurs allemands ZEW en 15 ans, ou les taux espagnols passés en un mois de 3 à 5 % à l’échéance à 12 mois, la situation en Europe reste franchement détestable. Et si rien n’empêche le marché de livrer une belle performance, c’est dans l’attente d’un soutien réitéré de la Fed mercredi soir à l’issue de son Comité, en symbiose avec les mesures financières nécessaires qui vont forcément se profiler d’ici au prochain sommet européen les 28 et 29 juin, sous la pression manifeste des différents acteurs du G20 qui vient de se tenir en Basse Californie mexicaine.
Le CAC 40 termine pour la première fois depuis le 11 mai au-dessus du seuil clé des 3100, sur un chandelier positif accompagné d’un volume sans relief particulier. Sur un plan graphique, le franchissement des 3100 est un signal positif qui semble devoir ouvrir la voie vers la zone des 3290, sous réserve de parvenir à s’affranchir d’une résistance oblique ascendante de long terme, actuellement situé vers 3155, et dont on peut redouter qu’elle soit un obstacle compliqué au cas où rien de particulier ne devrait ressortir de la réunion de la réserve fédérale.
Le marché américain semble espérer des éléments positifs sur le sujet, puisque le Dow Jones progresse de 0,75 % à 12837, tandis que le Nasdaq porté par les bonnes nouvelles d’Oracle gagne 1,19 % à 2929, et que le S&P 500 poursuit son ascension vers un premier objectif à 1375 en s’octroyant 0,98% à 1358 points.
Si les marchés ont la faculté d’anticiper l’avenir, on peut en conclure que le comportement depuis quelques jours est plutôt de bon augure pour les décisions politiques et financières qui vont se dévoiler dans les prochaines semaines. Le comportement graphique est en effet positif dans un contexte qui reste bien morose, exception faite, comme depuis déjà quelque temps, des États-Unis où les indicateurs parfois mitigés se refusent à sombrer, comme en témoigne le comportement un peu hésitant mais plutôt encourageant au sujet de l’immobilier et des permis de construire.
Si le franchissement des 3100 se confirme, il sera judicieux de reprendre position dans le sillage de nombreuses valeurs du CAC 40 en train de franchir des résistances clés, dans l’idée d’une récupération vers 3155, et peut-être 3290 sur un horizon assez bref, qui serait facilité par le scepticisme légitime d’une immense majorité des opérateurs.

350000b


CAC (PXI)
Principaux indicateurs
Cours au le 1er déc 2022 Performance Indicateurs
6753.97 (+0,23%)€ à 1 mois :  6,72% Volume moyen 20 jours : 3,3 M
à 4 mois : 4,92% Résistances : 6760 / 6830 / 6910 / 6983 / 7105 / 7185 / 7220 / 7305 / 7380 / 7505 / 7650
à 6 mois : 3,13% Supports : 6710 / 6610 / 6570 / 6510 / 6450 / 6380 / 6250 / 6180 / 6110 / 6040 / 5910 / 5780 / 5630 / 5580 / 5375 / 5215
à 1 an : -3,58%

Consensus »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.