Séance plus convaincante sous les 3280 points

350000a
350000a

A 22h 20 : Dans le sillage de chiffres américains meilleurs que prévus depuis quelques jours, les commandes industrielles en hausse de 2,4 % aux Etats-Unis au lieu de 2 % attendus semblent donner crédit au diagnostic de la FED quand elle déclare ne pas envisager pour le moment de retour en récession. Tout se passe comme si le marché commençait à s’en rendre compte. Il en résulte une amorce de retournement, avec un potentiel élevé en raison du pessimisme extrême atteint récemment sous tous les angles.
Le Cac 40 termine la séance sur un chandelier de belle facture, appuyé par une saine recrudescence de volume, qui témoigne d’un regain de conviction de la part des acheteurs. On observe de ce fait une relance d’un fond en W en formation sous le seuil clé des 3280, qu’il reste à reconquérir pour engager le retournement de tendance à la hausse vers 3400, voire 3644 points.
Les indices américains poursuivent leur récupération, mais l’approche des 1250 par le S&P500 risque d’être plus difficile dans la mesure où c’était le point de rupture déclencheur du récent crack, d’autant que pour une fois le nasdaq sous-performe ses homologues, en signe de possible essoufflement de court terme. Le Dow Jones finit par gagner 0,46 % à 11 613, mais le Nasdaq ne grappille que 0,13 % à 2579 sous une résistance majeure à 2600, et le S&P s’échappe des 1210 à 1219, en hausse de 0,49 %, sur la voie d’un retour possible à 1250 points.
Rien n’est vraiment résolu en Europe, mais le marché retrouve une psychologie mieux équilibrée entre des chiffres américains meilleurs que prévus, l’attente de mesures de relance contre le chômage aux Etats-Unis le 7 septembre, et surtout l’assurance que la FED est prête à stimuler encore l’économie, un de ses membres déclarant que l’économie est de toute façon en meilleure forme aujourd’hui que si le QE2 n’avait pas existé.
En cela, elle assume un rôle essentiel de soutien à la croissance que l’on aimerait vivement voir inscrit également dans le mandat d’une BCE obsédée depuis des années, et bien souvent à contretemps par une inflation inexistante.

350000b


CAC (PXI)
Principaux indicateurs
Cours au le 1er déc 2022 Performance Indicateurs
6753.97 (+0,23%)€ à 1 mois :  6,72% Volume moyen 20 jours : 3,3 M
à 4 mois : 4,92% Résistances : 6760 / 6830 / 6910 / 6983 / 7105 / 7185 / 7220 / 7305 / 7380 / 7505 / 7650
à 6 mois : 3,13% Supports : 6710 / 6610 / 6570 / 6510 / 6450 / 6380 / 6250 / 6180 / 6110 / 6040 / 5910 / 5780 / 5630 / 5580 / 5375 / 5215
à 1 an : -3,58%

Consensus »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.